Avertissement

De CAPAX
Aller à : navigation, rechercher


Cet avertissement est à nous-mêmes.


La SX concerne l'étude des natures, raisons et évolutions sociétales de notre adaptation collective à nous-mêmes en raison de nos propres innovations durables pour y répondre.

Il est généralement considéré quatre grandes aires cognitives de la perception, du raisonnement, du langage et de l'action, auxquelles il convient d'ajouter le savoir et le mnème.

  • L'UX subsume nos réactions et expériences individuelles face à l'innovation technologique ;
  • la SX explore nos expériences et réactions communes, sociales et sociétales face au changement, aux innovations en réponse, aux nouveaux établis, aux interliens entre ces nouveaux établis et aux émergence de nouvelles d'aires de cohésion pratiques et/ou culturelles.

Nous pouvons semble-t-il observer deux tendances dans le débat de leur évaluation architectonique : celle de la trajectoire et celle de la résonance.

  • la trajectoire est celle entropique (théorie de l'information) qui nous conduit, par singularités technologiques et sociétales, du passé à l'actuel, vers des "à faire venir" imaginés ensemble ou chaotiques.
  • la résonance est celle qui, face à une réalité au paradigme "plus-complexe", fait émerger un savoir technologique "plus-humain" qui renouvelle et protège la qualité de nos équilibres de vie.


Ceci met en lumière que :

  • l'expérience [1] considérée par la SX est l'opposée de l'expérimentation [2]. Toutefois, ceci n'interdit en rien la SX de procéder à des expérimentations, ponctuelles ou par analyse historique, par exemple.
  • la SX est en phase partielle avec les travaux dans les autres aires où les rapports de la NSF et de la Commission Européenne conduisent à l'évaluation d'une "grande convergence" des NBIC (nanotechnologies, bio, information, cognition) comme cruciale pour l'avenir, mais elle en considère la cohérence comme une composante de son interligence (liens) sans en préjuger de la nature architectonique (résonance plus-humaniste) ou historique (singularité post-humaniste) [3]


Nous pourrons sans doute user du postulat que nous approfondissons par notre expérimentation notre savoir de ce que l’expérience du contexte architectonique de l'étant, de l'existant et du subsistant porte à notre connaissance.

Le savoir est conscient (humain), la connaissance ne l'est pas, mais elle est portée par l'infoscient auquel le capax a accès ou qu'il contrôle en partie.




  1. Académie française : expérience : XIIIe siècle. Emprunté du latin experientia, dérivé de experiri, « faire l'essai de ».
    ☆1. Le fait d'acquérir, d'étendre ou d'enrichir une connaissance, un savoir, un savoir-faire, par l'usage et la pratique ; épreuve que l'on fait personnellement d'une chose. Faire l'expérience d'un métier, d'une technique, d'un art. Sa longue expérience des affaires l'a rendu prudent. A-t-il une expérience professionnelle suffisante ? ou, ellipt., a-t-il assez d'expérience ? J'en ai fait maintes fois l'expérience. Vous en ferez l'expérience à vos dépens. Il a fait la triste expérience de l'ingratitude des hommes. Faire l'expérience de la souffrance, de la maladie, en faire l'épreuve, en subir les atteintes. Absolt. Singulier à sens collectif. L'expérience montre que... Les fruits, les résultats, les leçons de l'expérience. C'est à force d'expérience qu'il fera quelque progrès. Une telle maîtrise suppose de longues années d'expérience. Cette affaire demande une grande expérience. C'est une certitude fondée sur l'expérience. Une vérité, un fait d'expérience.

  2. Académie française : expérimentation : XIXe siècle. Dérivé d'expérimenter.
    ☆1. Emploi méthodique de l'expérience, dans les domaines scientifiques et techniques. L'expérimentation en chimie, en agriculture. Il faudrait développer les moyens d'expérimentation de ce laboratoire.
    ☆2. Action d'expérimenter, d'essayer ; résultat de cette action. L'expérimentation d'un médicament, d'un nouveau produit, d'une nouvelle technique. Par méton. Expérimentation humaine, essai sur l'homme d'une substance nouvelle, d'une thérapie ou d'une technique chirurgicale de conception récente. La déontologie de l'expérimentation humaine.

  3. On parle de "little bang" pour la convergence NBIC (bit, atom, nano, gene), ou de "blang!" si on ajoute de le lien et la surprise que cela crée à leur place.